leading story

Fédéral

Pour l’heure, au niveau fédéral, c’est le "calme plat", nous dit-on dans les rangs libéraux au sujet de l’avancée des négociations. D’autres ajoutent, côté humaniste, que "s’il y a une certitude, c’est que cela n’ira pas vite. Il va falloir être patient". Au moins jusqu’à jeudi, moment où Didier Reynders et Johan Vande Lanotte, tous deux informateurs depuis jeudi dernier, devront rendre leur premier rapport au Roi.