Publicité
Publicité

Fernand Huts: "Il faut savoir où se trouve sa place dans le monde"

Fernand Huts prévoit pour ses entreprises anversoises Katoen Natie et Indaver des milliards d’euros d’investissements dans les dix prochaines années… quand la crise ukrainienne aura pris fin. Le bouillant entrepreneur est confiant dans la bonne étoile de son groupe: "Personne n’est assez fou pour accomplir les choses que nous faisons."