leading story

Fiat Chrysler-Renault, le champion industriel européen avorté

Le constructeur italo-américain Fiat Chrysler (FCA) pointe du doigt "des conditions politiques défavorables en France" pour justifier le retrait de son offre de fusion à 30 milliards de dollars. Côté français, on se dit déçu et on brandit le mutisme de l’allié japonais Nissan en guise de drapeau blanc.