Publicité
Publicité
leading story

Frank Braley: "Face à Beethoven, l'interprète doit oublier qu'il est un microbe"

Le plus attachant des pianistes français signe avec son ami Gauthier Capuçon une intégrale des sonates pour piano et violoncelle du maître de Bonn. Un grand bol d’air, sans révérence ni tape à l’œil. Au disque et en concert à Anvers.