leading story

Génération W/Les habitudes des Belges au restaurant

- Un noyau culinaire wallon. — Dix chefs des quatre régions de Wallonie ont créé un collectif pour défendre et promouvoir la gastronomie de la région. Et non des moindres. À l’initiative de cette démarche (soutenue par le ministre du gouvernement wallon Jean-Claude Marcourt), il y a San Hoon Degeimbre, qui est devenu certainement le chef le plus médiatisé de la région ("L’Air du Temps" à Liernu, deux étoiles au Michelin). Mais ses petits camarades des fourneaux ne sont guère en reste avec le guide rouge. C’est un rassemblement stellaire avec Arabelle Meirlaen (qui vient de s’installer dans son nouveau restaurant, à Marchin), Maxime Collard ("La Table de Maxime", Our/Paliseul), Mario Helias ("Le Cor de Chasse", Weris), Eric Martin ("Lemonnier", Lavaux-Ste-Anne), Christophe Pauly ("Le Coq aux Champs", Soheit-Tinlot), Clément Petitjean ("La Grappe d’Or", Torgny), Pierre Résimont ("L’Eau Vive", Arbre), Jean-Baptiste Thomaes ("Le Château dy Mylord", Ellezelles) et Laury Zioui ("L’Eveil des Sens", Montigny-le-Tilleul). Excusez du peu. On retrouve aussi, dans cette gourmande frairie, Jean-Luc Pigneur ("L’Atelier de Vieusart", un vieux routier de nos fourneaux) et… un libraire, Benoît Cloes, "Le Libraire Toqué" à Namur. Cette équipe, acteur et ambassadeur de sa région, souhaite conjuguer le terroir wallon, la gastronomie créative et son savoir-faire au-delà de nos frontières en entraînant, avec elle, producteurs et artisans. Concrètement, un livre va sortir en novembre avec les portraits de ces chefs, de leurs producteurs en y incluant des recettes. Des événements culinaires sont aussi prévus ainsi que des clips vidéo et l’organisation d’un congrès culinaire international.