leading story

Hyphen Hyphen "Times" NNNnn (Parlophone/Warner)

Avec ses 23 ans de moyenne d’âge, le quatuor niçois a écumé tous les festivals cet été. Avant de souffler enfin sa pop mélodique et rugueuse dans les écouteurs avec "Times", un premier album gonflé de tubes. Exit le rock excité et un peu brouillon des premiers EP: le quartet passe à une pop-rock lourdement produite, fort efficace. Hyphen Hyphena été créé en 2009 par Santa, Line, Puss et Zak, bien décidés à apporter du sang neuf dans le monde chloroformé de la pop. Si, sur scène, ils arborent un maquillage mystico-graphique et des vestes à paillettes, les quatre bambins parviennent aussi à se lâcher en studio. Avec un goût pour des arrangements amples, volontairement accrocheurs. Certains morceaux flairent un peu la normalisation FM, d’autres font preuve d’assez de bizarrerie pour retenir l’attention: "Just Need Your Love", "The Fear Is Blue" ou encore "Please Me" sont de vraies sucreries, aussi bien influencées par la vague électro-rock avec des groupes comme Late of the Pear, MGMT, Metronomy que par Bowie ou Madonna. Drillée par Guy Roche, le coach vocal de Beyoncé, la jeune chanteuse cadre sa voix, puissante, rocailleuse, parfois piégeuse. Et dans un tourbillon sonique d’une rare intensité, Hyphen Hyphen fait du bien. R.NZ