edito

Il est grand temps

La semaine dernière, au cours de la réunion de rédaction quotidienne: "Si les journaux en parlent en première page, n’est-il pas grand temps de vendre ses actions?" Celui qui pose la question est un collègue de la rédaction politique. Sujet de la discussion: le Bel 20, qui se rapprochait du cap des 4.000 points. Allons-nous mettre ce sujet à la une lorsque ce cap est atteint? Et ce, deux jours à peine après que nous avons mentionné que l’indice phare de la Bourse de Bruxelles avait atteint son plus haut niveau en neuf ans.