leading story

"Il faut réduire drastiquement le nombre de zones de police." Jan Jambon Interview du ministre de l’intérieur pages 4 et 5

C’est à un monstre du Loch Ness belgo-belge que le ministre de l’Intérieur Jan Jambon s’attaque. Dans une interview à L’Echo, le vice-premier se dit résolu à diminuer drastiquement le nombre de zones de police non seulement à Bruxelles mais également en Flandre et en Wallonie. "On a 189 zones de police, c’est beaucoup trop. On travaille sur le pays avec 34 zones de secours, je ne dis pas qu’il faut aligner les zones de police sur les zones de secours mais il y a certainement quelque chose à faire entre les deux." Le ministre a donc mandaté deux experts pour travailler sur le dossier un Flamand (Brice De Ruyver) et un francophone (Fernand Koekelberg). Ces deux experts doivent travailler avec les bourgmestres et les chefs de corps.