Publicité
Publicité
agora

Il n'y a pas de nombre magique d'opérateurs télécoms

On ne peut que soutenir l’ambition ministérielle d’améliorer les réseaux des télécommunications. Cependant, il n’y pas de nombre magique d’opérateurs. Un arbitrage doit être réalisé entre prix et investissements.