Ilya Prigogine, le " poète de la thermodynamique " qui avait été fiché par la police

Cet été, L'Echo revisite le parcours exceptionnel de certains Belges méconnus qui ont marqué l'Histoire. Cette semaine: Ilya Prigogine, prix Nobel de chimie en 1977. Fuyant la Russie en 1921, réfugié dès 1929 en Belgique avec sa famille, cet éminent scientifique a profondément marqué la thermodynamique. Il intéressait aussi… la police belge.