Publicité
Publicité
leading story

Incertitude sur les cuves de Doel 1 et 2

Entendu ce mercredi à la Chambre sur les incidents à répétition à la centrale de Tihange, Jan Bens, le patron de l’Agence de sûreté nucléaire, a aussi expliqué aux parlementaires que la cuve du réacteur suisse de Beznau 1, où l’on vient de découvrir des microfissures comme à Tihange 2 et Doel 3, avait le même fabricant que les cuves de Doel 1 et 2. Or les cuves de ces deux réacteurs doivent encore être inspectées avant qu’ils ne puissent obtenir le feu vert pour tourner 10 années supplémentaires. De quoi susciter une certaine incertitude…