leading story

Infrabel suppression de 250 emplois

À l’instar d’Eurostation (SNCB) qui a annoncé la suppression de 40 emplois en raison de la baisse des activités, Tuc Rail s’apprête à licencier. Selon nos informations, les dirigeants d’Infrabel, maison mère de Tuc Rail, ont présenté aux cadres un document prévoyant la réduction des effectifs de 750 à 500 travailleurs, soit une suppression de 250 emplois. Au programme, des départs à al retraite non remplacés, retour du personnel détaché de la SNCB et départ des consultants externes.