leading story

Interprétation visuelle d'une pièce abstraite signée Stravinsky

En 1923, dix ans après le "Sacre du printemps", Igor Stravinsky compose un octuor (une pièce musicale à huit parties, destinée à être interprétée par huit solistes) pour huit instruments à vent qu’il considère comme "un pur objet sonore" dépourvu de sens narratif. Le chorégraphe slovène Iztok Kovač est parti de cette œuvre musicale pour créer "Ottetto (8 Swings for His Highness)" qu’il analyse, décompose puis reconstruit pour explorer, sous différents angles, les liens qui relient les artistes le chef d’orchestre, les huit musiciens, les cinq danseurs et de l’équipe de vidéastes impliqués dans la composition désormais structurée en huit parties pour 14 performeurs. Les danseurs de la compagnie EnKnapGroup évoluent dans des mouvements qui découlent de l’analyse des parties de chaque instrument de l’Octuor, ce qui en qui souligne la structure abstraite. Les "8 oscillations pour son altesse" sonnent comme une sorte de révérence à l’endroit du compositeur.