leading story

Jared Kushner dit qu'il n'a rien à se reprocher

Le beau-fils du président Trump reconnaît qu’il a rencontré des Russes pendant la campagne et après. Mais ces rencontres étaient insignifiantes, selon lui.