Publicité
Publicité

"Je ne voulais pas vous déranger, ce n'est pas le Covid"

Pendant deux mois, l'accès aux soins de santé a été quasi gelé. Les Belges ont scrupuleusement respecté les consignes, les hôpitaux ont fermé leurs portes aux activités non urgentes. Mais aujourd'hui, la santé des 11 millions de Belges ne peut plus attendre. Une deuxième vague se profile. Celle des cancers, des problèmes cardiaques ignorés, des diabètes mal soignés, de petits bobos devenus grands. Il y a urgence.