leading story

Joe Jackson, "Fast Forward"

Cela fait près de quarante ans que Joe Jackson arpente le milieu de sa silhouette filiforme: punk, rock, jazz, symphonique, cet inclassable musicien de formation… classique, revient sept ans après son dernier album de compositions originales ("Rain") qui avait entériné un retour aux sources débuté voici une bonne décennie, après une période d’envolée lyrique mitigée. "Fast forward" est une sorte de condensé de toute sa carrière, alternant des moments pop avec d’autres d’inspiration classique, voire rock, et des arabesques orientales qui rappellent immanquablement le double CD "Big World". D’ailleurs, l’album est divisé en quatre parties, quatre lieux d’inspiration que furent New York, Amsterdam, Berlin (où l’artiste réside désormais) et La Nouvelle-Orléans. Toujours épaulé de son fidèle bassiste Graham Maybe, Joe Jackson, qui évoque son âge et son passé avec nostalgie, s’en nourrit pour livrer un album pourtant revigorant dans la ligne de Blaze of Glory… il y a 26 ans!