Publicité
Publicité
leading story

Joker-Batman, les meilleurs ennemis

Après un premier tome franchement intéressant, Marini se devait de confirmer tout le bien que l’on pensait de "son" Batman. Et effectivement, le dessinateur italo-suisse, qui s’était déjà imprégné de l’univers batmanien avec les "Rapaces", fait mieux que cela.