Publicité
Publicité
leading story

L'aide apportée à l'État grec a profité aux finances belges

C’est une bonne situation ça, créancier d’un pays en crise? Le débat est ouvert en Allemagne, où le ministre des Finances a dû révéler en juin dernier que le pays avait réalisé 1,3 milliard de bénéfices depuis 2009 en retour des prêts accordés à la Grèce. Et puisqu’il n’y en a pas toujours que pour les Allemands, une étude menée au sien de l’Ieseg School of Management par l’économiste belge Eric Dor a tenté d’établir si la Belgique s’était elle aussi enrichie sur les créances octroyées la Grèce.