Publicité
Publicité
leading story

L’appel d’offres pour des centrales neuves est en rade

Alors que les trois offres déposées pour de nouvelles capacités de production électriques en Belgique venaient à échéance le 31 décembre, le marché n’a toujours pas été attribué. En cause: l’absence de position officielle de la Commission européenne sur le mécanisme de soutien prévu. Juste avant Noël, la ministre de l’Énergie Marie-Christine Marghem a dès lors demandé aux trois offrants de prolonger leurs offres pour trois mois, ce qu’ils ont accepté.