Publicité
Publicité
agora

L'avenir de l'automobile n'est pas celui de l'industrie automobile

Commençons par la bonne nouvelle: l’automobile n’est pas morte. Elle a juste un peu vieilli et suit actuellement une cure de jouvence. L’automobile du futur roulera sans rejeter d’émissions polluantes. L’intelligence artificielle assistera tout d’abord le conducteur pour ensuite permettre une conduite autonome. Elle deviendra en définitive un gigantesque fournisseur de données en réseau, soutenant tout un écosystème de services.