Publicité
Publicité
leading story

L’état va gérer les pensions des cheminots

Un accord a été signé jeudi confiant la gestion des pensions des cheminots du groupe SNCB (la SNCB, Infrabel) à l’État fédéral. En 2005, celui-ci avait repris le fonds des pensions du groupe, une opération comptable qui lui a permis de s’approprier un bas de laine de près de 600 millions d’euros et d’équilibrer son budget. En contrepartie, il a laissé toute la gestion des pensions à HR Rail, la société des ressources humaines du groupe SNCB. Dès le 1er janvier 2017, l’État reprendra désormais la gestion ne laissant cette fois que le paiement à HR Rail. Les syndicats sont opposés à ce transfert. Ils redoutent une réforme plus en profondeur qui entraînera la fin du régime préférentiel du calcul des pensions des agents. Chaque mois, HR Rail paie 85 millions d’euros à 44.000 retraités. P. 15