L’ex-patronne d’Arco a assuré sa responsabilité

Mi-septembre, on apprenait que Francine Swiggers, ancienne CEO d’Arco mise en cause pour sa mauvaise information à ses coopérateurs qui ont perdu leurs investissements dans la débâcle de Dexia -dont Arco était l’un des principaux actionnaires-, réclamait aux coopérateurs qui la poursuivent en justice des dommages et intérêts.