Publicité
Publicité
leading story

L’œil de la Bourse Des analystes enthousiastes

La nomination d’Ilham Kadri à la tête du groupe Solvay n’a pas déchaîné les passions du côté des investisseurs. En Bourse, l’action a gagné jusqu’à 1,40% en matinée avant de s’enfoncer dans le rouge, à l’image du Bel 20. Côté analystes par contre, les avis sont bien plus enthousiastes. "La nouvelle CEO a un profil très international, ce qui est positif selon nous puisque Solvay est devenue une multinationale, encore plus après sa transformation initiée en 2013", a souligné Nathalie Debruyne, de Degroof Petercam. Cette expérience internationale est ce qui revient le plus dans les commentaires des observateurs, et c’est l’aspect le plus apprécié dans le CV d’Ilham Kadri. Tous estiment que cette nomination va soutenir la création de valeur chez Solvay dans les années à venir. "Après une vaste transformation du portefeuille, nous nous attendons à ce que ses premières priorités soient la croissance organique ainsi que la rationalisation de l’organisation", prédit Wim Hoste, de KBC Securities. Serait-ce donc un catalyseur pour l’action Solvay? À la banque d’investissement Baader, on le pense. L’analyste Markus Mayer écrit dans une note que cette annonce pourrait être un facteur déclencheur positif puisque la réputation de Jean-Pierre Clamadieu avait souffert de deux grands acquisitions jugées "coûteuses et réalisées dans un mauvais timing". Selon lui, "Ilham Kadri a de solides antécédents, une longue expérience dans le domaine des produits chimiques et elle peut changer la culture de l’évolution en douceur en vigueur au sein de l’entreprise, car elle vient de l’extérieur". J. G.