leading story

L'Otan entre dans la coalition contre l'État islamique

Donald Trump enjoint ses alliés de payer leur dû, jetant le froid sur la réunion de l’Otan et la cérémonie d’inauguration du nouveau siège. L’Alliance a fait droit à sa requête d’intégrer la coalition contre Daech. Le président américain s’est abstenu de lever les ambiguïtés sur l’engagement des Etats-Unis à défendre l’Europe en cas d’agression. Il a refusé de rencontrer la presse européenne.