Publicité
Publicité
leading story

L'UCL lance un projet pilote d'échanges "virtuels" d'étudiants

Comme souvent, "l’idée est venue en discutant autour d’un café", explique Françoise Docq, à l’Université catholique de Louvain. Une discussion entre une poignée de responsables de cours virtuels: pourquoi ne pas permettre aux étudiants d’enrichir leur programme par télé-études? Suivre le cours d’une sommité à Paris, prendre une option à Madrid pour parfaire sa maîtrise de l’espagnol, participer à un travail de groupe à Leiden pour enrichir les bases de son futur réseau professionnel… Le tout dans le cadre d’un cursus classique.