La Belgique, championne du déficit dans la zone euro

La situation budgétaire de la Belgique continue de se détériorer avec l’affaiblissement de l’activité économique et en l’absence de gouvernement de plein exercice, selon les prévisions économiques que la Commission européenne a publiées ce jeudi. Le déficit de l’État devrait atteindre 2,3% du produit intérieur brut (PIB) l’an prochain, ce qui ferait de la Belgique le pays de la zone euro au déficit le plus important, à égalité avec l’Italie. Cette année déjà, le déficit devrait largement se creuser, passant de 0,7% en 2018 à 1,7%. Une situation qui s’explique d’abord par une baisse de rentrées dans les caisses de l’État – c’est la conséquence de réformes fiscales adoptées ces dernières années –, et par une augmentation des dépenses publiques, en particulier sur le front des pensions et des soins de santé, note la Commission.