leading story

La Belgique durcit sa position sur le glyphosate

Mercredi, les représentants des Vingt-Huit États membres de l’Union devront voter sur un renouvellement pour dix ans de la licence de mise sur le marché du glyphosate. Quatre pays – la France, l’Italie, l’Autriche et le Luxembourg – s’opposent ouvertement à la proposition mise sur la table par la Commission européenne, mais d’autres devraient s’abstenir, et empêcher l’adoption de l’autorisation. Alors que l’autorisation de l’herbicide controversé commercialisé par Monsanto vient à terme à la fin de l’année, la Belgique a radicalement changé de position sur ce dossier. À bonne source, on apprend qu’elle défend un renouvellement de 5 ans seulement, assorti d’un "phasing out".