agora

La Belgique, malade de sa mauvaise gestion publique bien plus que du fédéralisme

Ne soyons pas modestes : s’il y a un domaine où la Belgique mérite une médaille d’or toutes catégories, c’est dans l’incurie de la gestion publique. Certains y voient une succession incroyable de coïncidences. Toutefois, dans l’histoire, les coïncidences se répètent rarement 25 fois de suite... La meilleure réforme de l’Etat consisterait à en améliorer la gestion, et non à le redécouper pour la septième fois en 50 ans.