leading story

La bière belge retrouve le chemin de l’export

Après une année 2013 difficile, marquée par un recul à la fois de la production, des exportations et de la consommation, les brasseurs belges ont connu un cru 2014 bien meilleur, à défaut d’être spectaculaire. Une météo clémente et la Coupe du Monde de foot ont permis à la consommation de (très) légèrement progresser. Après 25 ans de baisse quasi ininterrompue, c’est déjà ça de pris. La production a elle aussi légèrement repris (+ 0,4%) et, surtout, les exportations ont progressé de 1,35% après avoir chuté de plus de 5% un an plus tôt. Elles représentent aujourd’hui 61,6% du secteur grâce, de plus en plus, à la grande exportation (Chine, Japon, USA…), qui pèse dé-sormais près de 30% des ventes à l’étranger. L’exercice en cours s’annonce plus compliqué: le début de l’année a été médiocre (un recul de la consommation de 5%) et les perspectives (tax shift, taxe kilométrique, difficultés de l’horeca…) n’incitent guère à l’optimisme.