Publicité
Publicité
leading story

La Chine veut prévenir les risques de défaut

Pékin a annoncé mercredi un durcissement des contrôles sur les dettes d’entreprises afin de contenir les risques du marché obligataire, susceptibles de faire dérailler le système financier chinois. Les autorités provinciales seront enjointes à lancer une "inspection spécialisée" de "toutes les obligations" émises par des entreprises et d’examiner la manière dont les fonds levés ont été utilisés, a expliqué la puissante agence de planification chinoise (NDRC). En 2018, les défauts de paiement s’étaient multipliés.