La Commission von der Leyen suspendue au bon vouloir de Bucarest et Londres

Quatre chaises sont vides dans la prochaine Commission européenne, qui pourrait encore être retardée. Deux candidats, le Français et le Hongrois, ont été nommés mardi, mais ils doivent encore être entendus par le Parlement. Le candidat roumain est contesté par le président Klaus Iohannis. Et Londres n’a pas l’intention d’envoyer de commissaire.