Publicité
Publicité
agora

La crise de la dette américaine est pour bientôt

Ce pays a une dette supérieure à 105% du PIB et un déficit public de 4% en période de haute conjoncture. Nous ne parlons pas ici de l’Italie ou de la Belgique, mais des États-Unis. Les réductions d’impôts de Trump ont mis un turbo sur l’économie, mais l’effet devrait être de courte durée. Lorsqu’il s’estompera et que l’économie commencera à souffrir des vents contraires liés à la guerre commerciale lancée par Trump et à la hausse inéluctable des taux d’intérêt, le pays de l’Oncle Sam pourrait se réveiller avec une solide gueule de bois. À cause de la politique de Trump, les États-Unis courent le risque de voir éclater une crise de la dette.