Publicité
Publicité
leading story

La croissance belge freinée par l’e-commerce

Comment expliquer ce paradoxe? Alors que, notamment sous l’impulsion du gouvernement Michel, la compétitivité des entreprises belges a retrouvé quelques couleurs entre 2014 et 2018, entraînant une compression des prix à l’exportation et, ce faisant, une progression des parts de marché de la Belgique, la croissance belge est, elle, resté un brin en deçà de celle de la zone euro, mais aussi de celle affichée par ses trois voisins et concurrents directs, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas?