La géopolitique déterminante, selon les gérants

Le sondage mensuel de Bank of America Merrill Lynch auprès des gérants de fonds montre que la géopolitique reste déterminante pour la confiance des investisseurs et leur positionnement sur le marché. Les gestionnaires s’attendent à voir la guerre commerciale entre les USA et la Chine perdurer. Mettre un terme à ce conflit serait le plus grand facteur de hausse pour les marchés, selon eux. Le Brexit inquiète toujours: le Royaume-Uni est la région du monde la moins prisée pour les investissements. Selon ce baromètre, si la guerre commerciale et le Brexit ne tournent pas mal au quatrième trimestre, les indicateurs macroéconomiques pourraient remonter, ce qui soutiendrait les Bourses.