Publicité
Publicité
agora

La goutte de trop pour les marchés

L’année boursière, à deux mois de son terme, se dessine en rose voire en rouge vif. L’incertitude – on devrait l’écrire en majuscules – plombe les perspectives notamment des mastodontes de l’économie mondiale.