leading story

La hausse du salaire minimum risquerait d'avoir un impact négatif sur l'emploi

Et pourquoi pas 14? Telle était la question soulevée ce mercredi par la FGTB wallonne, à l’occasion d’une action menée sur le marché de Huy. Au cœur du débat, le salaire minimum. Enfin, celui qui s’appelle officiellement revenu minimum mensuel moyen garanti (RMMMG) et sous lequel, peu importe le secteur, il n’est guère permis de descendre. Après ça, en Belgique, des salaires minimums par secteurs peuvent être définis – en 2013, la BNB estimait que ceux-ci dépassaient d’environ 20% ce RMMMG.