leading story

La petite île japonaise où les chats sont rois

Les chats sauvages prenent leurs aises dans les maisons abandonnées de l’île japonaise d’Aoshima, dans le sud de l’archipel. Dans ce village de pêcheurs, les félins sont six fois plus nombreux que les humains. Emmenés sur l’île par des pêcheurs dont les bateaux étaient infestés de souris, les chats sont restés et on en recense désormais plus de 120. L’exode rural post-Seconde Guerre mondiale a en revanche vidé la commune, désormais habitée par une poignée de retraités. La suprématie des quadrupèdes est seulement contrecarrée par les touristes, qui viennent passer la journée sur "l’île aux chats" — comme on la surnomme dans la région — en dépit de l’absence de restaurants ou de boutiques.