Publicité
Publicité
epinglé

La petite mort de l'artiste démiurge

Ce festival Singulier tend la main à une forme artistique qui prend de l’importance et qui, à chaque fois différemment, remet en question la position de surplomb de l’artiste et le système de représentation classique. Du théâtre de Molière jusqu’aux pièces scandaleuses de Castellucci, le public incarnait le réceptacle aux émotions créées par les artistes (le dégoût face aux scènes scatologiques chez Fabre, par exemple). Nous voyons à présent émerger un théâtre où le public prend part à ce que va devenir la performance. L’émotion sera le produit d’un processus entre l’œuvre et le spectateur au moment où se joue l’expérience.