epinglé

La purge menée par Mohammed ben Salmane a rapporté gros, très gros

Début novembre, les autorités saoudiennes menaient une purge sans précédent sous l’impulsion du prince héritier Mohammed ben Salmane. Ministres, princes, hommes d’affaires, ils sont des dizaines à avoir été accusés de corruption, puis arrêtés et détenus, pour certains, à l’hôtel Ritz-Carlton de Riyad.