Publicité
Publicité
agora

La quadruple menace que fait peser l'Italie sur l'Europe

Le nouveau ministre de l’Économie et des Finances italien Giovanni Tria a cherché à rassurer les marchés financiers en déclarant que le nouveau gouvernement de coalition entre le Mouvement 5 Étoiles et la Ligue ne souhaite ni abandonner l’euro, ni faire exploser le déficit budgétaire en violation des règles budgétaires de l’UE. Mais l’Europe n’est pas encore sortie d’affaire. Le gouvernement populiste et eurosceptique d’Italie a encore intensifié les risques à moyen terme posés par le secteur bancaire du pays, par la dette publique, par les politiques migratoires et de main-d’œuvre et par le modèle de croissance.