La reconstruction passera par un nouveau contrat social

Pour l’avenir, il faut réfléchir à un nouveau contrat social impliquant les syndicats et les travailleurs, les fédérations et les entreprises, l’Etat et les consommateurs. Les entreprises doivent pouvoir prendre des mesures temporaires pour éviter des situations définitives telles qu’un licenciement collectif ou autres restructurations.