La semaine prochaine

Le marché du pétrole va encore occuper une place de l’actualité avec la publication du rapport mensuel de l’Opep jeudi et le rapport hebdomadaire des stocks de brut aux Etats-Unis. Les investisseurs resteront particulièrement attentifs à ces données en raison des perspectives dévoilées cette semaine par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Celle-ci a dit s’attendre à voir diminuer son poids sur le marché mondial du pétrole au cours des cinq prochaines années en raison de l’augmentation de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis et de la croissance d’autres sources concurrentes, comme le carburant alternatif. Elle prévoit que l’offre de pétrole américain atteindra 16,9 millions de barils par jour (bpj) en 2024 contre 12,0 millions en 2019, pour culminer ensuite à 17,4 millions de bpj en 2029. Parmi les autres indicateurs importants attendus la semaine prochaine, les investisseurs guetteront l’indice Zew du sentiment des investisseurs en novembre mardi. Le mois précédent, cet indice avait baissé moins qu’attendu, alors que les craintes d’une entrée en récession de l’économie allemande persistent.