Publicité
Publicité
leading story

La succession d'Alain Mathot est ouverte

C’est un fameux coup de tonnerre en terres liégeoises. Mis en cause par le tribunal de Liège dans le cadre du procès Intradel, l’homme fort de Seraing ne sera pas candidat aux élections. Ni en 2018, ni en 2019. Une absence qui risque de rebattre les cartes au sein de la Fédération liégeoise du PS, spécialiste des coups fourrés en tout genre.