leading story

La taxe boursière sur les fonds rapporte 40% de plus

D’après le SPF Finance, les investisseurs ont déboursé en 2017 près de 174,5 millions d’euros sous forme de taxe boursière lors de transactions portant sur des fonds d’investissement, contre 124,2 millions d’euros en 2016. Ils ont donc vendu beaucoup de fonds de capitalisation. La taxe boursière (1,32%) n’est due en effet que lors de la revente des fonds qui ne distribuent pas de dividende. Les autres transactions sur fonds sont exonérées.