La Wallonie examine la vente de crédits de CO2

La Flandre n’atteindra sans doute pas les objectifs que l’Union européenne lui a fixés en matière de réduction des émissions de CO2, à savoir une réduction de 15,7% entre 2005 et 2020. Elle pourrait dès lors racheter des crédits d’émissions à la Wallonie, ce que n’a pas formellement exclu le ministre wallon de l’Environnement, Philippe Henry (Ecolo), interrogé sur le sujet lundi, en commission du Parlement de Wallonie. "Il faudra avant tout vérifier que l’hypothèse d’une telle vente est possible", a précisé le ministre en soulignant que le recul des émissions, en Wallonie, a plutôt tendance à stagner ces dernières années, "la trajectoire à suivre étant de plus en plus contraignante".