Publicité
Publicité
leading story

Le Belge sous-estime largement le coût de la vie à la retraite

Le Belge sous-estime les revenus dont il aura besoin pour vivre confortablement à la pension. Il n’épargne dès lors pas suffisamment dans cette perspective. Il faudrait idéalement y consacrer 15% du salaire. On est à peine à 9 ou 10%.