Publicité
Publicité
leading story

"Le Brexit inquiète davantage que le scrutin du 26 mai"

La croissance de l’économie belge n’a progressé que de 1,4% en 2018 et on n’attend guère mieux en 2019. L’économie est freinée par des problèmes structurels comme la mobilité et le manque de main-d’œuvre. Les ménages et les entreprises redoutent par-dessus tout que le Brexit ne tourne mal, prévient Koen De Leus (BNPP Fortis).