leading story

Le cadeau fiscal de Donald Trump aux entreprises américaines

La réforme fiscale présentée mercredi par Donald Trump ne fait pas l’unanimité. "Nous voulons une réforme des impôts qui profite à la croissance, à l’emploi, aux travailleurs, aux familles et, oui, une réforme des impôts qui soit pro-américaine", a lancé le Président américain. Mais, hormis dans les rangs patronaux et à la tête du parti républicain, la démarche suscite la méfiance. Il faut dire que le document de neuf pages publié par la Maison-Blanche n’offre pas beaucoup de détails, notamment en ce qui concerne le coût de l’opération, estimé à 2.000 milliards de dollars sur 10 ans par certains économistes. Pour les conseillers économiques de Trump, la réforme serait budgétairement neutre car elle doperait la croissance et, par ricochet, les recettes fiscales. Difficile à dire vu le peu de détails contenus dans le texte. Plusieurs économistes s’accordent pourtant déjà à dire qu’une croissance économique annuelle de 3%, ce sur quoi table la Maison-Blanche, n’est pas réaliste.