leading story

Le cdH bruxellois s'ouvre au décumul intégral

Mine de rien, le débat sur le décumul des mandats continue de vivre dans les travées du Parlement bruxellois. Mercredi, la secrétaire d’État CD&V Bianca Debaets se positionnait, dans un livre, sur l’idée d’interdire le cumul d’un mandat de bourgmestre avec celui de député bruxellois. Une évolution notoire pour les uns, minime pour les autres, alors que les partis néerlandophones (hors Groen et sp.a) sont réputés hostiles à toute législation qui emprunterait cette voie. Aujourd’hui, le cdH amorce à son tour un virage, confirment à L’Echo le chef de groupe Benoît Cerexhe et le député Hamza Fassi-Fihri. Jusqu’ici, les humanistes avaient plaidé pour un modèle "wallon" autorisant le cumul pour 25% des députés de chaque groupe parlementaire. Un texte avait même été déposé en ce sens. "Nous sommes prêts à aller plus loin et donc ouverts au décumul intégral", confient-ils aujourd’hui. Vendredi, doit être annoncée une commission parlementaire mixte (affaires générales et affaires intérieures) sur le sujet.