Publicité
Publicité

Le Chili face au cauchemar de la fracture sociale

Depuis une semaine, le pays d’Amérique latine est confronté à une fronde sociale inédite. Des violences ont éclaté. L’état d’urgence a été décrété dans plusieurs régions et l’armée est dans les rues pour la première fois depuis la chute de la dictature d’Augusto Pinochet. Pour tenter d’apaiser la situation, le président conservateur Sebastian Pinera a fait des concessions sociales. Décryptage de cette crise.